...<
Fédération des Traiteurs du Maroc

Fédération des Traiteurs du Maroc

Le corps de métier professionnel de « Traiteur » a maintenant gain de cause en se structurant en fédération nationale. Le 1er Mai, en effet, autant que date symbolique des travailleurs, a été fêté sous le signe de l’union des traiteurs du Maroc, avec pour chef de file Mohammed Essoulami Rahal, chez qui le métier de maître-traiteur est inscrit dans les gênes de père en fils.
Ils étaient quelques 400 participants à joindre leurs voix en clameur pour le porter à la présidence de la nouvelle fédération, eu égard à son expertise dans le domaine, son leadership et, surtout, son humilité gravée d’ailleurs dans l’ADN du groupe Rahal. Moralité : pas de meilleur fédérateur de leurs rangs, ni du moins un défenseur de leur cause que Mohammed Rahal, connu pour ses qualités professionnelles au même titre que ses valeurs morales et son pragmatisme. Et il n’était que temps pour faire un peu d’ordre dans la profession qui compte quelques 80.000 personnes en moyennes pour atteindre les 200.000 en haute saison. Une véritable force de frappe de l’art de la table au Maroc service traiteur.
Mieux : Dans sa feuille de route, Mohammed Rahal a promis d’instituer la profession sur de nouveaux paradigmes porteurs: nettoyer le secteur de ceux qui s’y prétendent et qui causent plus de tort au métier plus qu’ils ne le servent, en lésinant sur la qualité et autres. Encadrer, dans les règles de l’art, les membres par des cycles de formation dans les centres de formation spécialisés, tel que l’OFPPT, les écoles hôtelières, etc. Accompagner les traiteurs dans les différentes étapes de leur exercice dans un contexte garantissant leurs droits administratifs, sociaux, de santé et autres.

Leave a Reply

Your email address will not be published.